Léorice

Léorice porte son premier intérêt à la création lors de ses années collège lorsqu’il
commence à appréhender les bases de l’infographie, jouant avec les calques, les couleurs.
En parallèle il écrit, on lui offre “Les chants de Maldoror”.
Peu à peu, il s’intéresse à l’art, à différentes pratiques artistiques et développe ses
connaissances personnelles.
A la rue, face au monde, invisible aux yeux des autres, il observa les individus, leurs
comportements.
C’est à partir de ce moment que l’homme prit une place importante dans son
questionnement.
Peinture, sculpture, le mélange des médiums est omniprésent dans le travail de Léorice.
Il imagine des installations. Les met en place dans son esprit, chaque pièce se mouvoit,
s’assemble afin de créer ce qu’il désire.
Il souhaite offrir de l’art à toutes, à tous. Il aime voir les personnes se rencontrer devant
l’œuvre, discuter, débattre.
Ses œuvres deviennent un lieu d’échange, une occasion de s’arrêter, de prendre le temps.

Instagram : @cecite_leorice