Arthur Capmas

Instagram : @arthurcapmas
Visite 3D de sa fresque :

 https://www.experience-360.fr/59Rivoli_ArthurCapmas/index.htm

Gaspard Delanoë décrit l’univers d’Arthur à travers ce texte :

On a beaucoup dit qu’il n’y avait plus de Terrae Incognitae.
Que toute la surface de la terre avait été identifiée, cartographiée.
Qu’il n’y avait plus rien à découvrir.

C’est vrai, mais c’est faux.

Car il existe une zone de l’esprit qui reste inexplorée, inconnue, et c’est précisément cette zone que défriche dans chacun de ses travaux le plasticien Arthur Capmas.

Les visages qui apparaissent sur ses toiles semblent émerger d’une temporalité différente. Ils nous rappellent quelqu’un…mais qui ?

Les ponts qui serpentent entre les paysages dessinés par Arthur Capmas semblent nous mener vers une destination qui n’a pas de nom, un chemin infini.
Quant aux tours, tourelles et constructions architecturales néo-baroques qui se déploient dans ses contrées imaginaires, nous croyons bien les avoir déjà vu quelque part…mais où ?

« Tout porte à croire qu’il existe un certain point de l’esprit d’où la vie et la mort, le réel et l’imaginaire, le passé et le futur, le communicable et l’incommunicable cessent d’être perçus contradictoirement », déclarait André Breton il y a près d’un siècle.

Là se trouve Arthur Capmas, en ce point de l’esprit.
Là se déploie son univers, infini, incréé, inouï.
Vous n’en reviendrez pas.